Réaction du Syndicat INFIN’IDELS représentant des Infirmiers Libéraux

Madame le Ministre de la Santé , Monsieur le Directeur de L’UNCAM, Monsieur le Président  du syndicat des pharmaciens FSPF,

 

Autorisée par la Loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS) pour 2017, l’expérimentation de la vaccination antigrippale en officine monte en puissance puisque en octobre prochain, elle intègre deux régions expérimentales  supplémentaires : les Hauts-de-France et l’Occitanie, s’ajoutant donc aux régions Nouvelle Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes

Nous, INFIN IDELS, Syndicat des Infirmiers libéraux ,nous tenons à attirer votre attention sur l’effet pervers de cette nouvelle mission qui est proposée.

Bien que la couverture vaccinale soit impérative et doit être développée, il est à noter que jusqu’à présent les patients qui se présentent en officines pour obtenir la délivrance du vaccin,  contactent régulièrement leur infirmier ou leur médecin afin de réaliser cette injection .

Jusqu’à ce jour la couverture anti -grippale a toujours été efficace .

En effet,nous considérons ce dispositif comme un détournement de patientèle ,bien que les patients aient le libre choix de leurs praticiens .

Les infirmiers libéraux devront par conséquent faire face à une concurrence déloyale sur des actes pour lesquels ils sont formés, ainsi ,dés lors que le pharmacien insistera pour réaliser cet acte en usant d’arguments dépassant la simple proposition.

Notre syndicat veillera au respect de la Législation, ceci au niveau de la formation, de la traçabilité ,des locaux, de la surveillance et de l’élimination des DASRI.

Nous vous rappelons également que toutes les professions de santé extra hospitalières sont actuellement en grand danger :

.Les Infirmiers avec l’expérimentation vaccinale et une limitation des actes relatifs au rôle propre.

.Les Kinésithérapeutes avec la reconnaissance des chiropracteurs.

.Les Médecins seront  limités dans leurs autonomies de prescriptions.

Tout ceci au nom de la politique de l’économie pour la santé.

Il faut savoir qu’un tiers des vaccins sont réalisés gratuitement par les Infirmiers libéraux conformément à leur convention ,ou de part un tarif qui oscille entre 1,57€ et 6,30 € ,sans aucune surprime liée à leur participation contrairement à celle que vous proposez aux Pharmaciens.

Cette expérimentation aura des effets indéniables sur notre profession et la coopération infirmiers / pharmaciens et nous vous invitons donc à éviter ce chevauchement de compétences.

Nous insistons sur le fait  que la disparition des uns entraînera celle des autres .

Recevez Madame la Ministre , Messieurs , l’expression de nos sentiments les plus respectueux

Madame Drouin
Présidente du Syndicat Infin’idels
Et son conseil d’administration