Elections URPS Syndicat Infin’Idels 2021

Les enjeux aux élections URPS 2021 signeront l’avenir pour l’ensemble de la profession des infirmiers libéraux.

 

Les candidats Infin’idels présents, sont conscients que les URPS ont besoin de choix judicieux novateurs voire innovateurs en faveur des transformations évidentes et logiques des soins de ville. Le bilan URPS des années passées est marqué par des schémas décisifs qui ne correspondent plus à la situation actuelle.

 

Depuis de trop nombreuses années les décisions sont prises par les élus présents sans considération des besoins des praticiens infirmiers. Notre exercice libéral a évolué avec la logique liée de la prise en charge ciblée par la clinique infirmière, la multiplicité de son décret de compétences et la multiplication volontaire des formations continues de chacun.

 

Les futurs élus Infin’idels s’engageront localement au sein de toutes les actions nécessaires qui préserveront les spécificités de l’exercice et permettront de garantir la qualité et la sécurité pour l’ensemble des infirmiers libéraux.

 

Voter pour le syndicat Infin’idels dont l’objectif est la voix de la considération, c’est apporter votre volonté de changement pour l’intérêt des patients, des soignants et de votre exercice, dans des rapports de forces, ou il est grand temps de retrouver un dialogue au travers de négociations conventionnelles réalisées depuis trop longtemps à sens unique.

 

.

IL FAUDRA FAIRE FACE

À La signature du dernier avenant 6

En effet l’avenant n°6 à la Convention Nationale des infirmiers a été enfin signé (début des négociations en juillet 2017), le 29 mars 2019. Cet avenant est fondamental, puisqu’il est sensé se substituer à la convention nationale des infirmiers elle-même, ainsi qu’à ses cinq précédents avenants. Cet avenant rappelons-le a été signé par l’UNCAM bien sûr (Union Nationale des Caisses d’assurance Maladie) qui représente l’état, et seulement deux syndicats professionnels représentatifs sur 3.

 

Nous pouvons constater après une année de mise en place, les dérives. Dérives dénoncées par le syndicat Infin’idels dès sa signature. Notre intervention prouve aujourd’hui que nous avions raison.

 

–  La mise en place de trois forfaits liés à la dépendance pour les patients, sans une définition commune de la dépendance et l’absence totale du maintien en autonomie qui disparaît de la nomenclature infirmière. Le hold-up des diagnostics infirmiers au profit d’algorithmes qui ne reflètent aucunement notre expertise infirmière.

 

– Les actes flottants : une clause de « revoyure », qu’il faudra aborder en Avril avec les conséquences budgétaires négatives que cela risque d’engendrer.

 

La pandémie a porté l’obligation de création d’actes en urgences aux définitions incomplètes et dont la multiplicité ne pourra qu’entraîner des risques importants de facturation. De plus que deviendront ces actes ?

 

Nous constatons une méthode d’appauvrissement de nos capacités professionnelles pilotée par les administrations de la politique de santé ce qui produit un glissement de notre décret de compétences sur la théorie d’indicateurs, d’algorithmes économiques au détriment des usagers du soin.

 

La santé efficiente remplace la santé de qualité, sécurité pour tous.

 

– L’absence de résultats face à la tarification des patients les plus lourds pour rappel la séance de soins infirmiers soit la lettre clé AIS n’ayant pas été revalorisée depuis dix années, comment faire face aux réseaux commerciaux ?

 

Le statut de syndicat représentatif de la profession a permis à deux des syndicats de: vendre la profession aux promoteurs de réseaux : les soins lourds n’étant plus assez rémunérés, et de porter l’idée que la profession est favorable aux réseaux liant les paramédicaux à des organismes d’hospitalisation à domicile.

 

Le syndicat Infin’idels depuis sa création est une force de propositions et de défense au sein du paysage syndicaliste Notre syndicat privilégie, non pas ses intérêts individuels, mais ceux de l’ensemble de la profession. La participation collective de l’ensemble des associations et des praticiens impliqués localement doit permettre une concertation commune ajoutée à une signature unique et non pas : une signature unique et des faits accomplis.

 

« NÉGOCIER CE N’EST PAS IMPOSER SA VISION UNIQUE À TOUTE LA PROFESSION, MAIS UNE APPROCHE MULTIFORME DE CELLE-CI. »

 

 

LE PROGRAMME INFIN’IDELS

 

A le mérite de fixer des buts pour amorcer le virage indispensable à la profession en gardant comme axe :sa reconnaissance à part entière. L’accord conventionnel n’est pas l’exercice libéral, contrairement à ce que l’on souhaiterait vous persuader; c’est votre bulletin de vote électronique qui  contribuera au changement pour l’avenir de notre profession.

 

    • La qualité des soins devient la nécessaire revalorisation de ceux-ci. Par la levée de l’opposabilité permettant un exercice moderne selon un gradient des prises en charges. Les différentes négociations ont  jusqu’à aujourd’hui, toujours conduit à des rémunérations d’actes ne représentant pas la réalité et souvent au détriment des soins à domicile.
    • Une meilleure prise en charge de la prévention en santé publique, une anticipation des prises en charge en cas de catastrophe sanitaire. L’année 2019 un déclencheur qui a démontré que nous devons apporter des plans et des protocoles d’organisations internes autant dans nos cabinets qu’au sein de chaque département. Le syndicat Infin’idels engagera un combat contre la mise en place de réseaux indépendants dont le seul objectif est de « marchandiser » la profession au détriment de la santé des patients. Nous irons négocier avec l’ensemble des organismes afin de valoriser les consultations de prévention et de sécurité en santé publique Nous mènerons une bataille dans les négociations, afin que les vecteurs économiques conservent leur juste place et ne se situent que dans l’intérêt sanitaire des patients.

 

 

 

Infin’idels, un vote indispensable pour défendre la reconnaissance de votre expertise infirmière ,votez pour la politique de santé que vous voulez voir naître pour les années à venir.

Souvenez-vous :  Un syndicalisme omnipotent a décidé seul, pendant des années des orientations de notre profession. Loin d’appliquer le programme pour lequel ils avaient été élus, ils ont mis en place les fondations de la financiarisation et la commercialisation de notre profession de façon « dominatrice » sans le consentement des acteurs de santé du terrain.

Il nous appartient donc à toutes et tous aujourd’hui de penser le changement.

Le Changement porte un nom : Infin’idels

 

Vous souhaitez soutenir nos actions pour défendre votre profession, cliquez sur le bouton :